Moteur de recherche

Association
Ateliers et Chantiers d’insertion
Site web
adali-insertion.wix.com/adali-insertion
Situer sur la carte
Siège social
26 rue d'Amérique
88100 Saint-Dié-des-Vosges (88)
Mme Schweitzer Laure
Voir téléphone
Présentation générale
L'ADALI (Association d'Accompagnement vers l'Insertion) comme toutes les structures d'Insertion IAE a pour mission première d'accueillir des personnes ayant des difficultés particulières pour l'accès à l'emploi.
Dans le cadre d'un contrat aidé (CIU et bientôt CDDI), un accompagnement personnalisé et adapté à chaque personne est mis en place. Souvent, il s'agira de travailler d'abord sur le plan social comme endettement, logement, addictions, justice,... avant d'élaborer un "plan d'action" côté professionnel.
  • Année de création
    2004
  • Département
    Vosges
Contact
Mme Schweitzer Laure
Directrice d'Adali
adali.direction@orange.fr
A Télécharger
adali-plaquette.pdf
Secteurs d'activités
Agriculture, espaces verts
  • Cible
    Particulier
  • Couverture géographique
    Vosges
  • Sous secteur
    Entretien, aménagement des espaces naturels, Entretien, aménagement des espaces verts
  • Description
    Que ce soit de l'entretien ou de la création de massif floraux, en passant par le désherbage ou la taille de végétaux, tout en pouvant effectuer de petits aménagements extérieurs (pose de dalles, de clôture,...), l'Association ADALI s'adapte à vos besoins en vous fournissant un travail de qualité.
    Que vous soyez une collectivité, un particulier ou une entreprise, notre association vous ouvre ses portes pour étudier la moindre de vos demandes.

    Dans le cadre d'un contrat aidé (CIU et bientôt CDDI), un accompagnement personnalisé et adapté à chaque personne est mis en place. Souvent, il s'agira de travailler d'abord sur le plan social comme endettement, logement, addictions, justice,... avant d'élaborer un "plan d'action" côté professionnel.
    Les contrats de travail peuvent durer 24 mois, mais chaque renouvellement est étudié lors des comités de suivi, la structure n'est pas seule à prendre une décision. 20 à 25 personnes sont accueillies chaque année sur le chantier, 10 à 15 personnes en sortent. Sur ces 10 à 15 personnes, 25 à 30 % le quitte pour un emploi plus pérenne ou entre en formation qualifiante.
    Le chantier d'Insertion permet dans un premier temps de stabiliser les personnes accueillies. Un contrat de travail amène des contraintes et des devoirs qui permettent de structurer la vie sociale des personnes. Elles réapprennent souvent à concilier vie privée et vie professionnelle mais aussi à se projeter dans l'avenir. Le travail d'accompagnement socioprofessionnel se fait sur le chantier par l'encadrant technique mais aussi lors d'entretiens individuels dans les locaux de l'association.
    Le but premier est de valoriser les personnes mais surtout leurs compétences et aptitudes en utilisant les données observées pendant la réalisation des travaux sur le chantier. Lorsque de réelles compétences sont décelées et transférables dans le milieu ordinaire de travail, des immersions en entreprises sont réalisées et un projet de qualification peut être envisagé.
Retour